PREM et retour de région après 3 ans

Lorsqu'un médecin est de retour d’une région éloignée (ou territoire insuffisamment pourvu de professionnels de la santé au sens de l’annexe XII) après au moins trois ans de pratique continue, celui-ci obtient un avis de conformité dans la région de son choix, même si le PREM de la région est comblé.

Le médecin de retour de région doit toutefois prendre un engagement de pratique principale dans un sous-territoire.

Pour être éligible à cette mesure, il doit avoir pratiqué de façon continue dans un ou plusieurs territoires de l’annexe XII de l’Entente et détenir un avis de conformité au PREM d’une de ces régions.

L’octroi des avis de conformité aux médecins de retour de région éloignée évolue selon la période d’application et l’état du PREM :

Tant que le PREM de la région n’est pas complet, le médecin de retour de région éloignée n’est pas comptabilisé en surplus du PREM.

© Tous droits réservés | 2019 FMOQ